Descriptif & Applications

du Massage Énergétique néo-reichien

1ère  séance /1h30 / 110€
Séance(s) suivante(s)
: de 70 à 90€

Réserver votre soin

Fondé sur les théories d’orientation psychocorporelle de Wilhelm Reich, Médecin et Psychanalyste autrichien, considéré comme l’un des pionniers de la Thérapie Psychocorporelle, le massage énergétique néo-reichien est une approche globale qui permet de conscientiser le lien entre les sensations physiques et le véhicule émotionnel d'un individu. Il vise au relâchement des tensions musculaires chroniques inscrites dans la mémoire du corps, vitalise l'organisme, créant ainsi une sensation profonde de bien-être et d'apaisement.

 

Lors de la séance, le Thérapeute détecte les conflits d’ordre psychologique qui sont engrammés dans le corps du Patient Il observe ses caractéristiques physiques, comme ses expressions du visage, sa posture, sa façon de se mouvoir, ses raideurs, etc. Le massage est profond, effectué de la tête vers les pieds, et du centre vers la périphérie.

 

Il est centré sur des anneaux de tensions spécifiques et s’accompagne d'exercices de respiration qui encouragent à sentir les émotions retenues dans la mémoire corporelle.

 

L'Armure Musculaire

C'est dans sa pratique psychanalytique que Wilhelm Reich observe la relation entre les émotions de ses Patients et leurs caractéristiques physiques (posture, gestuelle, expressions faciales, etc.). Il conclut que les problèmes psychiques s'inscrivent dans "une armure musculaire" (appelée parfois "carapace de tortue), se manifestent par des contractions, parfois chroniques, gênant ou bloquant le flux de l'énergie, générant de nouveaux désordres psychiques et/ou physiques. Wilhelm Reich décrit sept anneaux de muscles inter-reliés dans lesquels s'engramment les tensions : yeux, mâchoire, gorge, poitrine, taille, ventre, bassin.

Cette "armure" se constituerait au fil des années de façon inconsciente. Ses premières manifestations sont des raideurs du cou, une tension dans le ventre, des épaules crispées et douloureuses, une surcharge pondérale localisée ou généralisée, des maux de têtes fréquents, etc.). Il en résulte des blocages énergétiques qui empêchent le Patient à s'abandonner à toute expérience humaine profonde, relationnelle, affective, sexuelle. Le massage néo-reichien permet au Patient de s'ouvrir et d'accepter la perspective d'intégration du lien entre le corps et l'esprit.  

 

Applications thérapeutiques du massage néo-reichien

Dans ma pratique, j'intègre l'approche reichienne en thérapie complémentaire à la procédure de Soin par les Champs Énergétiques. Le massage néo-reichien est indiqué pour les personnes qui souffrent de maux du dos ou de maux de tête, d'insomnie, d'anxiété, de problèmes digestifs, de symptômes de sciatalgie, d’épuisement professionnel ou qui ressentent le simple besoin d'être touchées : personnes en perte de lien, enfants handicapés ou en milieu hospitalier, etc.

Dans le cadre d’une exploration psychocorporelle, ce type de massage peut amener le personne à prendre conscience des liens qui peuvent exister entre des tensions musculaires et des problèmes émotifs ou psychologiques.

Déroulement de séance

La durée d’une séance est de 1h00 à 1h30. Le massage néo-reichien se pratique avec de l’huile sur une personne allongée, recouverte d'un drap, sur une table de massage.

 

À la première rencontre, le Thérapeute s'informe de l’état de santé du Patient, aussi bien psychologique que corporel du sujet. Pour déterminer le plan d’intervention, il se réfère à la grille d'analyse des anneaux musculaires élaboré par W. Reich, et détecte les désordres potentiels.

 

Il arrive qu’une partie de la séance de massage soit consacrée à des exercices préparatoires (étirements, mouvements, respiration, visualisation, etc.) dans le but de favoriser la relaxation. Le Thérapeute et le Patient sont alors assis l’un devant l’autre. Le Thérapeute invite le sujet à trouver ses zones de tension, à verbaliser ce qu’il éprouve tout en demeurant conscient de sa respiration.

 

Durant la seconde partie dédiée au massage, le Thérapeute insiste sur la respiration afin d’amener le Patient à se connecter sur ce qui se passe en lui et à l’exprimer, pour ensuite se libérer de la charge émotionnelle. Le Thérapeute peut, par la suite, suggérer des exercices physiques et de relaxation pour poursuivre le processus. Le Thérapeute peut également orienter le Patient vers des thérapies comportementales auprès d'un Psychologue.

 

Pour relâcher les tensions, le Thérapeute utilise des mouvements lents et profonds sur les muscles et le tissu conjonctif. Il procède d’abord de la tête vers les pieds, puis du centre vers la périphérie, pour se concentrer ensuite sur les parties contractées, variant les manœuvres en intensité selon la sensibilité du sujet.